06 décembre 2014

La pop du jour

Pour ceux d'entre vous qui préfèrent un samedi soir tranquille et introspectif je vous propose la belle pop d'Elephanz!

Posté par abogain à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 avril 2011

Le site web du jour

poesiePour réviser ou découvrir les grands classiques de la poésie française cliquez sur l'image! Allez, ne soyez pas timide!

Posté par abogain à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2010

Poésie - versification

poesie3Pour bien comprendre la poésie française il faut connaître les règles de versification qui sont très différentes de celles que vous trouvez dans la poésie anglaise. Alors voici quelques sites pour vous aider, du plus simple au plus compliqué!

http://jardindenfants.chez.com/versification.htm

http://www.etudes-litteraires.com/versification.php

http://www.rom.uga.edu/mac/fassaf/po%E9tique.pdf

Et pour finir un site en anglais sur la différences entre le français et l'anglais!

http://www2.warwick.ac.uk/fac/arts/english/people/parttimetutors/dramandahopkins/downloads/aref_metrics_web_version.pdf

Posté par abogain à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2010

Poésie

poesieVoici un site web qui vous permet d'écouter de nombreux poèmes français. D'Appollinaire à Verlaine en passant par Baudelaire, Lamartine ou Rimbaud, voici un excellent site pour découvrir la poésie française.

Posté par abogain à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2010

Poésie

poesieSi vous aimez la poésie française et aimeriez en savoir plus sur le sujet je vous suggère le site Poésies.net où vous trouverez des poèmes du 15ème siècle jusqu'à nos jours, une mise en contexte historique ainsi qu'une section spéciale sur la poésie classique et une sur la poésie romantique. Vous pouvez naviguer sur le site par siècle, par thème ou par auteur.

Posté par abogain à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2009

Le poème du jour

hiverLe vent d'aujourd'hui ne peut signifier qu'une chose: l'hiver arrive. Alors pour célébrer son arrivée imminente voici un petit poème d'Alfred de Musset, poète romantique du XIXème siècle, connu en particulier pour son célèbre roman "Confession d'un enfant du siècle" et sa pièce de théatre "On ne badine pas avec l'amour".

Que j'aime le premier frisson d'hiver

Que j’aime le premier frisson d’hiver ! le chaume,
Sous le pied du chasseur, refusant de ployer !
Quand vient la pie aux champs que le foin vert embaume,
Au fond du vieux château s’éveille le foyer ;

C’est le temps de la ville. - Oh ! lorsque l’an dernier,
J’y revins, que je vis ce bon Louvre et son dôme,
Paris et sa fumée, et tout ce beau royaume
(J’entends encore au vent les postillons crier),

Que j’aimais ce temps gris, ces passants, et la Seine
Sous ses mille falots assise en souveraine !
J’allais revoir l’hiver. - Et toi, ma vie, et toi !

Oh ! dans tes longs regards j’allais tremper mon âme
Je saluais tes murs. - Car, qui m’eût dit, madame,
Que votre coeur sitôt avait changé pour moi ?

Posté par abogain à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 septembre 2009

Le poème du jour

automne2L'été touchant à sa fin voici un poème sur l'automne. C'est un poème que tous les élèves français apprennent au moins une fois dans leur vie d'écolier! La première strophe fut également utilisée comme message codé lors du débarquement le 06/06/44!

Chanson d'automne

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon cœur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

Paul Verlaine ("Poèmes saturniens")

Posté par abogain à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2009

Le poeme du jour

voyagePour tous ceux qui ont envie de partir ailleurs cet été...

Brise marine

La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres.
Fuir ! là-bas fuir! Je sens que des oiseaux sont ivres
D’être parmi l’écume inconnue et les cieux !
Rien, ni les vieux jardins reflétés par les yeux
Ne retiendra ce coeur qui dans la mer se trempe
Ô nuits ! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend
Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
Je partirai ! Steamer balançant ta mâture,
Lève l’ancre pour une exotique nature !

Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
Croit encore à l’adieu suprême des mouchoirs !
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages,
Sont-ils de ceux qu’un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots …
Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots !

Stéphane Mallarmé

Posté par abogain à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2009

Poème

Les oiseaux gazouillent, l'odeur d'herbe fraichement coupée se répand, un peu de Baudelaire s'impose, alors voici son "invitation au voyage":

voyage

Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l'âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde ;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or ;
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Posté par abogain à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]