vangogh-lameridienne

Non seulement c'est la rentrée mais même les dictons s'y mettent: "À la sainte Inès, travaille sans cesse". Je propose une ode à l'oisiveté!